1900-10
1901

Conception, construction et essais réussis d’un prototype et de deux unités de production.

1902

Première moto Indian Motorcycle® vendue au public, avec des entraînements à chaîne innovants et un design épuré.

1903

Le cofondateur et ingénieur en chef d’Indian Motorcycle®, Oscar Hedstrom, bat le record du monde de vitesse à moto (90 km/h [56 mi/h]).

1906

Indian Motorcycle® lance la première bicylindre en V de production américaine après plusieurs années de mise au point et d’essais ; 101 ans plus tard, le bicylindre en V est toujours le concept de moteur le plus populaire pour les cruiser.

George Holden et Luis J. Mueller font le trajet de San Francisco à New York en 31 jours sans incident sur une Indian Motorcycle®, battant ainsi le précédent record de plus de 18 jours.

Une Indian Motorcycle® bicylindre de 1907 remporte le premier essai d’endurance sur 1 600 km (1 000 miles) en Angleterre. Le département de police de la ville de New York achète deux Indian Motorcycle Twins pour pourchasser les chevaux en fuite.

1904

Introduction du motif de Crimson Steed of Steel ; Indian Motorcycle® remporte la médaille d’or d’excellence mécanique lors de l’exposition de St. Louis.

1907

Le département de police de la ville de New York choisit les motos Indian Motorcycle® pour leur première unité de police à moto.

1908

Le « loop frame » (cadre en boucle) d’Indian Motorcycle® place le réservoir d’essence sur la partie avant horizontale du cadre, comme le feront ensuite les autres fabricants ; cette configuration de base reste celle de quasiment toutes les motos actuelles.


1910-19

1911

Les motards Indian Motorcycle® détiennent tous les records de vitesse et de distance aux Etats-Unis. Indian Motorcycle® remporte les trois premières places de la première course d’Isle of Man Mountain.

1913

Introduction, pour la première fois dans l’industrie, du bras oscillant et de la suspension arrière à ressort à lames.

1914

Plus de 3 000 ouvriers travaillent sur une ligne d’assemblage d’une longueur équivalente à plus de 11 kilomètres de long (7 miles) dans l’usine Indian de Springfield dans le Massachusetts, comprenant une surface totale de 93 000 m2 (1 million de pi2). Indian Motorcycle® lance la première moto au monde équipée de phares et d’un démarreur électriques ; Cannonball Baker bat le record de vitesse de la traversée des États-Unis sur une Indian Motorcycle® bicylindre en V.

1916

Suspension des activités de compétition alors que l’entreprise participe aux efforts de guerre avec 41 000 machines. Introduction du moteur Powerplus® de 1 000 cm3 (61 po3) à soupapes latérales

1918

Une moto de course équipée du moteur Powerplus® à arbre à cames en tête et cylindres à quatre soupapes franchit les 193 km/h (120 mi/h).


1920-29

1920

La gamme des motos Indian® connaît une décennie de croissance, commençant par la révolutionnaire Scout® de 1920, suivie de la Chief® qui atteignait les 152 km/h (95 mi/h), puis la Big Chief® encore plus puissante, la moto légère Prince et la formidable Four à quatre cylindres.

Première utilisation de la construction de semi-unité avec l’introduction de l’Indian® Scout®

1922

Indian® Motocycle devient le premier fabricant américain à utiliser des carters primaires « étanches » en aluminium ; les fuites continuent pour la concurrence pendant des décennies.

Introduction de la Big Chief® bicylindre en V de 1 200 cm3 (74 po3).

1923

Lorsque les motos apparaissent à la fin du 19ème siècle, il existait des incertitudes quant à la manière de les appeler en anglais. Certains journalistes utilisaient « motocycle », d’autres « motorcycle ». La société Hendee Manufacturing Company choisit « motocycle » et change son nom pour Indian® Motocycle Company.

Introduction de la Big Chief® bicylindre en V de 1 200 cm3 (74 po3).

1927

Introduction de l’Indian® Ace à quatre cylindres.

1928

La Scout® 101 devient la moto préférée des cascadeurs du « mur de la mort ».


1930-39

1930

L’époque Art Déco rencontre Indian Motorcycle® introduisant toute une gamme de couleurs Duco, des décors bicolores, à fines rayures et des motifs autocollants.

1932

Lancement de deux nouveaux modèles légers : la Motoplane et la Pony Scout

1937

« L’homme de fer » Ed Kretz fait un tour d’avance complet du champ de course sur sa Sport Scout® et remporte la victoire au premier grand prix Daytona 200 de 1937. Indian® introduit les premières motos à doubles carburateurs.

1939

Avec le début de la Deuxième Guerre mondiale, les efforts de l’entreprise se tournent de nouveau vers la fourniture de motos au ministère de la guerre. Le gouvernement français commande 5 000 Chief avec side-car.


1940-49
1940

Indian Motorcycle® est la première à utiliser une suspension arrière à « piston plongeur » (ressort associé à un arbre huilé) ; introduction des ailes évasées, signature de la marque. La production des années de guerre se concentre principalement sur les véhicules militaires et de police.

1941

Indian Motorcycle® commence à produire des motos militaires à quatre vitesses avec arbre d’entraînement avancé.

1943

Indian Motorcycle® remporte le prix de l’Army Navi Production Award.

1945

La société est vendue et fusionne avec la Torque Engineering Company. L’entreprise est ensuite divisée, avec la partie production allant à Atlas Corporation et la distribution à l’Indian® Sales Corporation.

1947

Johnny Spiegelhof remporte le grand prix Daytona 200 sur une Sport Scout®.

1948

Le conducteur d’ Indian®, Floyd Emde remporte, sur sa 648 Scout, le premier Daytona 200 organisé sur le nouveau circuit plage/route.


1950-70

1951

Après la guerre, Indian Motorcycle® a du mal à retrouver sa place sur le marché grand public. La Chief®, abandonnée pendant une année, est réintroduite en 1951 avec un puissant modèle de 1 300 cm3 (80 po3), mais les ventes continuent de décliner et Indian doit cesser la production en 1953.

1967

Herbert « Burt » Munro bat le record de vitesse au sol dans la catégorie des moins de 1 000 cm3 avec sa Scout® 1920 modifiée par lui-même, à Bonneville Salt Flats. Quarante ans plus tard, le record de Munro et de son Indian tient toujours.


1998-2003

1998

La complexité des droits liés à la marque commerciale fait échouer plusieurs tentatives de faire revivre le nom Indian® jusqu’à ce que plusieurs sociétés précédemment concurrentes fusionnent pour devenir l’Indian Motorcycle® Company.

1999

La production commence, mais la tentative s’avère infructueuse.

2003

L’année du dernier modèle de la compagnie.


2004-11

2004

Après avoir ressuscité la société en difficulté Chris-Craft® Boat Company, Stephen Julius et Steve Heese tournent leur attention vers Indian Motorcycle®. Ils rachètent la marque de commerce et les droits de propriété intellectuelle.

2008

La production est lancée et les motos Indian® Chief® 2009 commencent à sortir des lignes d’assemblage de Kings Mountain, en Caroline du Nord. Chris Craft® est une marque de commerce déposée de CC MARINE BRAND AQUISITIONS LLC


2011+

2011

Polaris® ajoute l’une des marques légendaires du monde de la moto à son écurie déjà solide de cruiser et de grand tourisme Victory®. Indian Motorcycle® fonctionnera sous forme d’une entité d’exploitation indépendante, s’appuyant à la fois sur la puissante association de l’expertise technique et des technologies innovantes de Polaris, et sur la qualité de la marque, la conception emblématique et la richesse de l’héritage américain d’Indian Motorcycle.

2012

Dernière année de production de la plateforme Kings Mountain Chief®.

2013

Une nouvelle ère commence pour Indian Motorcycle®, avec le lancement du moteur Thunder Stroke™ 111 lors de la Bike Week de Daytona au mois de mars et la présentation de l’Indian® Chief® 2014 lors du rallye moto de Sturgis® Motorcycle Rally au mois d’août.